Soutien à David Bobée, militant LGBTQI et antiraciste et à l’association Décoloniser les arts

20 Oct

L’art a-t-il le pouvoir de changer le monde, notamment en sensibilisant et dénonçant les discriminations de notre univers actuel? Pour cela encore faut-il que les artistes aient la possibilité d’exprimer autre chose que le discours politique dominant.
Décoloniser les Arts est une association composée d’artistes qui se sont donné.e.s pour objectif d’interroger les milieux culturels en France sur l’infinitésimale présence d’artistes issu.e.s des populations minorées sur les plateaux de théâtre et de danse, à la télévision, au cinéma et dans les arts plastiques.
Cet été au Festival d’Avignon, dans le cadre du feuilleton de David Bobée, « Mesdames et Messieurs et le reste du monde », beaucoup de ces artistes, dont Gerty Dambury, ont pu prendre la parole. Mais ce n’est pas sans difficulté ni pression…
Isabelle Barberis est maître de conférences en Arts de la scène à Paris VII, normalienne, chercheure associé au CNRS, autrice d’articles et d’ouvrages sur le théâtre contemporain, et experte théâtre à la DRAC Ile-de-France et dramaturge. Elle a fait le choix de celles et ceux qui, au nom de la laïcité, mènent une croisade contre la menace islamique qui, à les entendre, gangrènerait notre République. Ses propos sont généreusement relayés par le Printemps républicain et par Français de souche.
Comme ses articles, livres et son pouvoir universitaire et à la DRAC ne lui suffisent plus pour bloquer les artistes ; dernièrement elle est allée jusqu’à créer un faux profil Facebook pour caricaturer David Bobée. Vous pourrez découvrir les imprim-écran que nous vous partageons. Propos homophobe à son encontre, transphobe pour se moquer des actions mises en place au CDN de Rouen pour dégenrer les toilettes, et bien sûr profondément gênants dans leur approche, soit disant humoristique, qui cache bien mal le racisme de son autrice : « pour un califat queer du service public », « stop holocauste islamophobe », peut-on lire sur ce profil indigne des responsabilités publiques qui sont les sienne.
Certes une fois prise à son propre piège elle a supprimé ce faux compte, et parle de manque d’humour, de la part des personnes qu’elle a ainsi voulu humilier.

Elle s’est également illustrée lors de cette tribune enbyphobe, où elle dénonce la possibilité pour les acteur.ices de renseigner la mention de genre de leur choix, y compris non binaire. Ou dans cette autre où elle s’attaquait à Menel, chanteuse voilée.

Le centre LGBTI de Normandie soutient la démarche de David Bobée dans son combat contre les discriminations racistes, sexistes et LGBTQIphobe, et face à l’humiliation et le harcèlement homophobe qu’il subit pour parvenir l’exprimer à travers l’art.

Sources : imprims-écran en P.J.
https://www.cairn.info/revue-cites-2017-4-p-199.htm
https://www.liberation.fr/…/binaires-non-unissez-vous_16801…<https://www.liberation.fr/…/binaires-non-unissez-vous_16801…;
http://www.fdesouche.com/955067-affaire-mennel-on-ne-censur…<http://www.fdesouche.com/955067-affaire-mennel-on-ne-censur…;#